Twitter
Facebook
Google+
Catégories
Archives
Annonces
Annonces
Plaquette commerciale
Sur www.plaquettecommerciale.fr à voir les news sur la réalisation dune Plaquette Commerciale online
Gagner un voyage

Le Parc National Urho Kekkonen

Si vous allez en Laponie, un des endroits où je vous recommanderais d’aller est ce parc national. Crée en 1983 et large de 2 550 km², il se trouve au nord-est, à 250 Km de Rovaniemi. Parsemé de paysages variés avec des marais, des forêts primaires et des monts arrondis couverts de toundra, cette zone de randonnée est plutôt conseillée aux marcheurs expérimentés. Il faut savoir lire une carte topographique et utiliser une boussole étant donné que le ce parc comporte peu de sentiers balisés. Un randonneur est facilement plongé dans l’immensité de la forêt boréale, sans autre repère que la prochaine colline ou rivière.
Les rares traces d’occupation humaine sont les clôtures élevées par les éleveurs samis, ainsi que les refuges pour randonneurs et quelques rares ponts sur les rivières, l’administration finlandaise des parcs et forêts ayant pour optique de limiter l’érosion et de garder la nature la plus vierge possible.
Les principaux points d’accès (du nord au sud), sont situés dans les lieux suivants :
– Raja-Jooseppi, un village situé prés de la frontière sur la route d’Ivalo à Mourmansk en Russie.
– Kiilopää, un centre de montagne avec de nombreux départs de sentiers.
-Tankavaara, là où se trouve le centre d’information Koilliskaira.
– Savukoski, une petite ville éloignée des circuits touristiques et donnant accès à des zones difficilement accessibles et peu fréquentées.

À l’intérieur du parc, les trois lieux les plus appréciés des visiteurs sont la rivière Nuorttijoki, dans la partie extrème Sud-Est (on y trouve un sentier balisé), la rivière Suomujoki dans la partie Nord et le lac Luirojärvi et le Mont Sokosti dans la partie centrale.
Peu accessible, cet endroit abrite une faune variée, avec plusieurs grands mammifères (élan, renard, loutre, ours, glouton) et de nombreux oiseaux (notamment l’aigle royal, la buse pattue, la grue cendrée, le lagopède, plusieurs espèces de hiboux et de chouettes, dont la chouette harfang des neiges, et plusieurs espèces de chevaliers).
Des règles strictes protègent le parc. Une réserve intégrale, Sompio,est située en bordure sud-ouest et le parc proprement dit est divisé en quatre types de zones :
-La zone de base, à l’ouest, proche du réseau routier, facilement accessible.
-Les zones sauvages, les plus grandes.
-Les zones protégées à accès restreint, réservées à la reproduction de la faune.
-La zone frontière avec la Russie, interdite.

Laisser un commentaire