Twitter
Facebook
Google+
Catégories
Archives
Annonces
Annonces
Plaquette commerciale
Sur www.plaquettecommerciale.fr à voir les news sur la réalisation dune Plaquette Commerciale online
Gagner un voyage

Le Parc National de Thingvellir

Ce parc national est situé au sud-ouest de l’Islande, dans la municipalité de Bláskógabyggð à environ 50 km de Reykjavík. Sa superficie est de 237 km2.

En islandais « Þing » signifie parlement et « vellir » plaines, c’est-à-dire « Plaines du parlement ». Thingvellir est un haut lieu de l’histoire islandaise : c’est le lieu de rassemblement originel d’un des plus vieux parlements du monde (l’Alþing) qui y fut fondé dès 930 (plus exactement au Lögberg, le « Rocher de la loi ») et utilisé jusqu’en 1789. L’indépendance de l’Islande y fut proclamée le 17 juin 1944. Aujourd’hui il abrite la résidence d’été du premier ministre.

Le Parc national de Thingvellir, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004 fut fondée en 1928 dans le but de protéger les vestiges du site du Parlement européen et a ensuite été étendu à des phénomènes naturels dans la région environnante. Ce Parc est le premier parc national en Islande et a été décrété comme «un sanctuaire national protégé » pour tous les Islandais, il représente la propriété perpétuelle de la nation islandaise en vertu de la préservation du parlement. Ce bien qui est l’une des principales destinations touristiques d’Islande est public et ne peut être vendu.

La zone est d’importance historique, culturelle mais aussi géologique. Þingvellir est une plaine d’effondrement, ou graben, située à la divergence des plaques tectoniques américaines et européennes. Elle abrite également Þingvallavatn, le plus grand lac naturel du pays.
Le parc est géré par la Commission de Þingvellir (Þingvallanefnd), un organisme dépendant du gouvernement islandais. Sa gestion est fondée sur une division en zones, permettant de concilier la protection de la nature et du patrimoine historique avec le tourisme. Le champ de lave couvert de bouleaux constitue la plus vaste zone du parc.

Avec la chute Gullfoss et les geysers de la vallée Haukadalur, Þingvellir forme le cercle d’or.

Le parc national est accessible en voiture en une heure de trajet de Reykjavík. Il est nécessaire d’emprunter la Route 1 via Mosfellsbaer. De là, il est possible d’accéder à la route 36 qui traverse Thingvellir.

Les bus opèrent également du centre de Reykjavik pendant la saison estivale.

L’entrée du parc est gratuite. Il est possible d’obtenir des permis de pêche au Centre de service pour 1000 couronnes la journée.

Le site de l’ancien parlement(à l’ouest de la plaine) constitue l’endroit le plus populaire du parc national. Mais il s’y trouve aussi plusieurs fermes abandonnées. Ces vestiges peuvent être atteints par des chemins de randonnée assez faciles et sont une bonne occasion de voir une autre facette de ce parc très fréquenté.

Ce dernier, composé principalement de roches volcaniques, ne possède pas une faune très abondante. Le renard polaire (Vulpes lagopus), est la seule espèce de mammifère présente naturellement en Islande, et ces renards sont assez nombreux à Þingvellir.

Laisser un commentaire